lundi 4 juillet 2022 / 08:22 (GMT -4)
Partager
  • Français
  • Deutsch

Votre guide de la Martinique

Cherchez, trouvez, découvrez...

×Cherchez par commune
Kontan wè zot, Bienvenue !
28ºC

10  km/h
74  %
5:39
6:37
30ºC
×

Bibliothèque Schœlcher


+596 (0)596 70 26 67
Rue de la Liberté, Fort-de-France

Superbe édifice haut en couleur surmonté d’une coupole byzantine et classé monument historique, la bibliothèque Schœlcher abritait près de 10.000 livres offerts par Victor Schœlcher afin de rendre la culture accessible à tous.

Célibataire et sans enfant, Victor Schœlcher, représentant du mouvement abolitionniste et député de la Martinique et de la Guadeloupe de 1848 à 1850, décide de léguer sa vaste collection de 10 000 livres et 250 partitions musicales au Conseil général de la Martinique à condition que cette bibliothèque soit ouverte à tous, en particulier pour l’instruction des anciens esclaves noirs, et placée sous la responsabilité d’un bibliothécaire attitré, dont le premier est Victor Cochinat, journaliste parisien et secrétaire d’Alexandre Dumas, que Victor Schœlcher impose. Le Conseil général confie à l’architecte Pierre-Henri Picq le soin de concevoir le bâtiment destiné à accueillir cette collection.

Picq élève d’abord son œuvre entre 1886 et 1887 dans le jardin des Tuileries à Paris, près de l’Arc de Triomphe du Carrousel, où elle est présentée aux parisiens. Le bâtiment est ensuite démonté en plusieurs parties expédiées par bateau à Fort-de-France, puis reconstruit sur le site de l’ancien Hôtel du Petit Gouvernement, au bord de la place de la Savane. Divers événements interrompent les travaux à plusieurs reprises, à commencer par une mise en examen judiciaire de l’entreprise de construction, puis le grand incendie de Fort-de-France en 1890 dans lequel disparaît la plupart des livres originaux de la collection Schœlcher et enfin le cyclone du 18 août 1891.  Environ 1 200 livres du don de Schœlcher échappent aux flammes, parmi lesquels un exemplaire de Quatrevingt-treize dédicacé par Victor Hugo. Parmi les trésors de la Bibliothèque, on compte aussi un Code noir et un traité de navigation en latin du XVIIe siècle.
La bibliothèque possède un fonds de 130 000 ouvrages, dont un important fonds antillais.
Elle  ouvre ses portes en 1893, est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 15 mars 1973 et classée au titre des monuments historiques depuis le 5 janvier 1993.

Visite gratuite
Lundi : 13h00 – 17h30
Mardi – Jeudi : 8h30 – 17h30
Vendredi : 8h30 – 17h00
Samedi : 8h30 – 12h00

 

Sources : Wikipedia ; Lonely Planet
Photos : Madin Presse ; CC Wikimedia

Galerie photos

Vous voulez nous rejoindre ?

Contactez-nous

Inspirations...

Habitant de Martinique ou de passage,
vous cherchez l'inspiration ?