mardi 21 mai 2019 / 19:10 (GMT -4)
Partager

Votre guide de la Martinique

Cherchez, trouvez, découvrez...

×Cherchez par commune
Kontan wè zot, Bienvenue !
0ºC

0  km/h
  %
20:00
20:00
0ºC
×

Château Dubuc


+596 (0)596 58 09 00
www.pnr-martinique.com
/Parc-naturel-régional-de-la-Martinique
Tartane, 97220 La Trinité

Construite en 1721 par Louis Dubuc sur la presqu’île de la Caravelle, l’habitation sucrière dite Château Dubuc a toutefois une réputation assez mystérieuse…

Pierre du Buc, fils de Jean-François du Buc, doit s’enfuir de l’ORNE (département du Nord Ouest de la France) pour se cacher aux Antilles Françaises à la suite d’un duel, ayant tué un de ses cousins pendant le combat. Il débarque et s’installe en Martinique en 1671. Ayant participé aux guerres contre les Caraïbes, il gagne une concession dans la région de Trinité où il cultive la canne à sucre et le tabac puis le cacao dont il a été le premier producteur français.
Son deuxième fils, Balthazar du Buc, s’établit à la Caravelle sur l’habitation Spoutourne et fut un grand commerçant mais aussi esclavagiste.
C’est au petit fils, « Louis du Buc du Galion », que revient la construction de l’Habitation Caravelle en 1721 qui deviendra le Château Dubuc. Au vu de la puissance de la famille, du nombre important d’entrepôts et de la position très isolée du château, les maîtres successifs des lieux eurent bientôt une réputation de trafiquants et de naufrageurs…

En 1727, un tremblement de terre et un cyclone endommage le château, puis en 1765 et en 1766 surviennent de nouvelles dégradations.

Le château reste familial jusqu’au 4 février 1794, date à laquelle les anglais ont pillé ce château. Il devient alors pavillon de chasse et les héritières Du Buc de Bellefonds partent pour la France.
En 1815, la propriété tombe à l’abandon.

Et en 1974, la Communauté des Communes acquiert pour le compte du futur Parc Naturel Régional, les 2,5 hectares de terrain sur lesquels se trouvent les ruines du château, alors aux prises avec les « figuiers maudits ». L’ensemble des ruines et des terrains sont protégés au titre des monuments historiques (arrêté de classement du 31 mars 1992) et fait l’objet de rénovations depuis plusieurs années.

Visitez le petit musée sur place pour en savoir plus !

Réserve naturelle de la Caravelle

La randonnée faisant le tour de la presque-île de la Caravelle est une des plus belles de la Martinique ! Deux parcours, l’un d’1h30 environ décrit une boucle à l’est des ruines du château. On y découvre les différents aspects de la forêt sèche et de la mangrove qui borde la baie du Trésor. La plus grande boucle, d’environ 3h30 englobe la plus courte et longe la baie du Trésor, remontant le long de la côte atlantique pour rejoindre la piste qui prolonge la route d’accès au parking. En empruntant cette piste vers l’ouest sur deux km environ, on arrive à un carrefour qui nous permet de retourner au château en tournant à gauche.

Le phare

L’un des derniers de Martinique encore actifs, non loin du Château Dubuc, se trouve ce phare perché à près de 140 mètres au-dessus de la mer. De la plateforme aménagée sur la tourelle carrée, vous pourrez observer la table d’orientation, mais surtout le paysage époustouflant de la Caravelle et de l’océan.

Horaires d’ouverture

Tous les jours de 9h00 à 16h00

En savoir plus

http://www.toujoursla.com/Chateau-Dubuc_49

 

Galeries photos

Adultes :   5 €

Enfants 2 €

Séniors – Lycéens – Étudiants : 3 €

Vous voulez nous rejoindre ?

Contactez-nous

Inspirations...

Habitant de Martinique ou de passage,
vous cherchez l'inspiration ?